Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Ugo Rondinone

the ardent, 2013
pierre bleue, granit, acier
98.0 x 38.0 x 25.5 cm
En 2013, Ugo Rondinone crée une installation temporaire intitulée Human Nature, constituée de neuf figures de pierre géantes qui trouvent de façon évidente ou presque naturelle leur place sur le Rockefeller Plaza, entourées d'édifices monumentaux. Au même moment, l’artiste expose un ensemble de trente-sept sculptures de taille quasi humaine, dont font partie the clear et the ardent. Collectivement intitulées Soul, elles sont présentées dans un vaste espace à la Galerie Gladstone à New York où elles composent une foule hétéroclite et silencieuse.

L’ensemble de ces sculptures sont réalisées en pierre bleue et granit, directement extraits du sol et découpés en blocs qui sont ensuite assemblés tels quels, montés les uns sur les autres afin de donner forme à une silhouette humaine. La manière dont la pierre a été travaillée est volontairement laissée apparente, sans finition, ni polissage. Sa surface présente ainsi des traces visibles de forage et de découpe grossière qui mettent en évidence les manipulations successives dont elle a fait l’objet à la carrière. Cet effet de non-finito confère un caractère primitif à ces figures qui imposent avec force leur présence terrestre, tangible, tout en mettant en valeur la véritable nature de la pierre : matériau brut, lourd, solide, marqué par le temps.

De tailles variées, installées sur des socles en béton de hauteurs différentes, ces sculptures portent toutes des noms évocateurs de tempéraments qui reflètent subtilement la diversité de la nature humaine. Sortes de reliques d’un autre monde, dont l’apparence archaïque n’est pas sans rappeler les mystérieux mégalithes du site de Stonehenge, ces personnages de pierre parviennent pourtant à briser la mesure du temps et à incarner une présence familière, à la fois bienveillante et rassurante.
Ugo Rondinone, the ardent, l'ardent, 2013